Tumast.Tazrigt.Amazigh

Boutique
Inurar-Nouader, village des Aurès , sur les pas de Germaine Tillion Imprimer Email

INURAR-NOUADER , Village des Aurès - Sur les pas de Germaine Tillion

Tel qu'il se présente, votre travail me passionne,...Il s'agit d'un témoignage en direct, éclairé par des documents et non d'un récit plus ou moins remanié "-

(Michel Lambart, ancien Directeur pédagogique de Hachette en Algérie)



Il n’y a pas de meilleur guide que Nelly Forget, qui a engendrer méfiance et contrainte, peur et hostilité, soupçon et dissimulation.Aucun cliché n’apparaît pris à la dérobée. Tous les sujets sont pris frontalement, regardant sans gêne ceui qui les "mitraille", prenant quelquefois la pose ce qui a  été indispensable pour les croquis et dessins qui complètent la collection et  offrant le plus souvent un large sourire , celui de la confiance,

Quelle confiance lui a été faite par le village pour lui confier précisément ses enfants (90 inscriptions dès le 1er jour de classe !) pour le laisser circuler partout, entrer dans les maisons, participer aux fêtes familiales au risque d'introduire un espion dans leur intimité



 
Partager cet article
Tislit n Unzar Imprimer Email

Slimane ZAMOUCHE est né en 1971 à Béni-Ourtilane Willaya  de Sétif - Algérie. Universitaire,  Poète-écrivain. Il vit et travaille en Algérie où il milite pour la  cause amazighe, la démocratie et les droits de l’Homme.
Il a publié deux recueils de poésie "Udan n tegrest" ou les nuits de hivers aux éditions HCA / 2003, " Inagan",ou les témoins aux éditions HCA / 2004.

Et un roman "Agellil d yenffuten yelhan" ou Le pauvre et les bons esprits: Roman historique, philosophique, social et  sentimental. Retrace une vie d'une famille Kabyle vivant au début du 20eme siècle. Ou les tabous sociales et religieux paresses fortement (conflit de génération, condamnation de femme etc...) aux éditions HCA / 2007.




















fRAIS ENVOI PARTAGES 3€
 
Partager cet article
Izlan n Tayri D-Tlelli Imprimer Email

IZLAN N TAYRI  D-TLELLI

Tamedyazt n Aɛmer d tamedyazt n tafat i d-iflalin seg wussan-nni n tillas. Di tallit-nni n ṭṭrad ger tayri d uɣurru. Tallit-nni nerra ass-a ɣer deffir tuyat akken ad tt-nettu, imi nuggad ad nefk udem i tidett. Aɛmer ismekti-yaɣ-d tayri-nni nugi ad nwali, nekkni nettnadi fell-as asmi nɣuc iman-nneɣ asmi nɣuc tameddurt nneɣ. Tayri n tudert, tayri n umdan, tayri n tidet, tayri n temlel, tayri n tezdeg. D tayriwin-a i ɣef nesberber nekkni i ɣef yezwi umedyaz takka.


Baudelaire a écrit un jour, qu'il transformait la boue en or; il en est ainsi de la poésie d'Amar GACEM, dont les rayons lumineux sont les rescapés des nuits noires de l'affrontement entre l'amour et la tromperie. Cette période qui se trouva reléguée dans le brouillard de l'oubli, comme une page que nous ne voulons pas lire, mais oublier. Le poète est celui qui refuse l'oubli, aussi il nous invite à regarder  dans les yeux une partie de ce qui fait notre vérité, une vérité unie à l'amour et à la recherche duquel nous ne mimes nulle passion. S'il y a une chose, nous dit Amar GACEM, que nous n'avions pas su construire, c'est bien l'amour, ce viatique vers l'autre, ce pont vers l'harmonie, ce petit pas que nous attendons et qui nous attend partout où l'homme rêve de bâtir une maison que la bêtise abhorrerait.

 

 

 

 

 

Prix France et étranger TTC : 12 € Prix Algérie TTC 450 Dinars

ISBN 978-2-35453-046-4

 
Partager cet article
Un conteur noir en kabylie. Imprimer Email

Un chant de vivre ensemble

Dans un monde où le conteur invite le merveilleux,

Pour apporter sa participation aux maux qui minent nos sociétés d’aujourd’hui.

Silence

Le conte prend sa place

Pour écarter les incompréhensions des mots

Pour simplement mettre l'homme au centre de nos préoccupations

La fable incarne dans ce livre son pouvoir de rendre la vie écoutable

Moralité : l'Autre est un plus.

 

 

 

Prix France et étranger TTC : 9 € Prix Algérie TTC 300 Dinars

ISBN 978-2-35453-015-0

 

 
Partager cet article
Tullisin s teqbaylit- Tamazight latin Imprimer Email

Leqdic-a, akken i t-id-neɛrek nekk d yinelmaden n uswir wis 04 ; tazwara tella d tikti kan, syin akin tuɣ abrid seg ucrured ɣer tikli ; nxeddem deg-s almi kan i yuɣal ɣer taggara d armud n tullisin i d-yeffɣen deg udlis-a. D tullisin s teqbaylit meẓẓiyen maca yal yiwet tessawaḍ-d izen iɣef wayen tebɣa ad tini. Nuzen-itent ilmend n wayen nwala deg tneɣrit akked wamek ilaq ad naru tullist. Tullisin-a s teqbaylit i yellan deg udlis, mgaradent gar-asen ama ɣef wayen yerzan isental neɣ gar usugen d tilawt ; ilmend wamek iga uxemmem unelmad d wanda izmer daɣen ad issiwed aswir-ines. Mi ara nwali deg waya, ad d-naf inelmaden mi ara d-lsen tullist, beqqun s waṭas ad rẓen aqerruy-nsen ad  sugenen wala ma sneseren-tt-id anda nniḍen neɣ deg tilawt. Akken daɣen ara rreɣ tiɣri   i yiselmaden d teslmadin i yekkaten ɣef teqbaylit d yidles amaziɣ, ad rnun cwiṭ deg lǧehd-nsen d lebɣi-nsen akken ad fken imru i unelmad  ad yaru i wakken  ad issenfali deg tmussni-ines, deg uxemmem-is, deg yiḥulfan-is… dayen ara yeǧǧen anelmad ad yissin iman-is ugar, ad yernu ad yefk azal d wafud i yidles-ines ad t-yissin ugar wayen yessen deg-s yakan. S tira i nezmer ad neqqen gar tsuta n yiḍelli d tin n wass-a akken ad d-yili useḥbiber ɣef   tmeslayt-nneɣ.

Ce livre  est  un remerciement  à  tous les enseignants et  enseignantes qui travaillent  sur la culture amazighe. C’est  aussi un encouragement    afin qu’ils  persévèrent   et permettent  aux peuples  berbères  de  se réapproprier leur  écriture  et  leur lecture. Ces nouvelles  sont  écrites  en Taqbaylit  qui est l’écriture tamazight  latine des kabyles.  Elles abordent  des sujets différents,  les uns  sont  purement  imaginatifs et d’autres  ont  été puisés dans l’actualité. Leur  rédaction  a permis  d’évaluer  le niveau des élèves et leurs capacités de  faire la distinction entre le réel et l’imaginaire. Ce livre est le résultat  d’une année  de travail scolaire de  9 élèves  de  4ème année du CEM    de Toudja  en  Kabylie ( Algérie ). A partir  d’une idée qui   paraissait  impossible à réaliser, nous avons réussi à construire  9 nouvelles dans l’esprit des contes  kabyles ;  Ainsi, pour rédiger  son texte,  chaque  auteur a pu   utiliser  les acquits  reçus  lors  de l’enseignement de tamazight.

 

 

 

Prix France et étranger TTC : 11 €

ISBN 978-2-35453-041-9

Disponible en Algérie : Contacter  Fawzi  0661864027

 
Partager cet article
Tunisie : La révolution face à la mondialisation des fondamentalismes contemporains Imprimer Email

Le Livre :

Face à l'exacerbation du fondamentalisme islamique obscurantiste et régressif, au fondamentalisme néo libéral usurpateur et colonialiste et au fondamentalisme d'une gauche sociale et ( ou ) nationaliste centralisatrice et substitutive, le processus révolutionnaire déclenché en Tunisie ( 2010-2011 )  et propagé dans tout le monde arabe s'est heurté à une entreprise infranchissable de manoeuvres de récupération qui a trouvé,d'abord, aux syndicats et dans les partis ouvriers, puis dans les ONG dites de la société civile, un pilier solide qui a tout fait pour court-circuiter ce processus et le remplacer par un soi-disant « processus démocratique » qui limite les tâches révolutionnaires en une restauration des régimes en place.

 

 

 

 


 

 

 

 

 


Prix France et étranger TTC : 12 €

ISBN 978-2-35453-044-0


 
Partager cet article
Un récit presque imaginaire Imprimer Email

Pour se protéger du froid, Na Aicha poussa  la porte entrouverte, puis continua à raconter avec ferveur la suite de l'histoire. - "En effet, personne ne pouvait dire s'il respirait encore ou si tout s'est arrêté pour lui. Dans cet endroit isolé, qui donnait sur le village qu'Antar ne pouvait imaginer.

Perchés  comme des vigiles dans ce  hameau, les jeunes les plus attentifs qui réagissaient  généralement aux moindres bruits, intervinrent rapidement.

Ainsi les villageois n'ont pas  hésité à prospecter les lieux pour élucider le mystère de ce soir révélé par une sorte d'effondrement en pleine nature. En effet les Montagnards repéraient facilement les  personnes et les empreintes d'animaux sauvages grâce aux traces indiscrètes laissées sur la poudreuse. Dans cette forêt de montagne enneigée, déserte, des trous  profonds apparaissaient sur la route comme des tâches d'encre sur une feuille blanche et à quelques mètres, une chéchia et un sac abandonnés..."

 

 


frais envoi partagés
frais envoi partagés
 
Partager cet article
Timsirin n ddunit -Ce que la vie m'a appris Imprimer Email

Le Livre :

L’auteur est un poète-cardiologue. Il ausculte le cœur de la vie pour comprendre les états  d’âmes, les soubresauts, les secousses, les pulsions, les pulsations d’une société qui lui tient à cœur, étant issu des entrailles de celle-ci.   Son cœur bat au rythme de sa société. Tantôt il s’affole quant il a peur pour elle, tantôt il se calme quand il sent ses concitoyens revigorés par un sentiment d’optimisme, de renouveau, de dignité. Pour l’auteur, la vie est un laboratoire. Chaque pas que nous faisons doit nous projeter vers un avenir plus radieux en tenant compte des enseignements des échecs. Sa devise est : Un pas en arrière, deux pas en avant.  De la synthèse de sa vie, l’auteur, a extrait des fables et des nouvelles écrites avec l’art et la manière.

Ddunit d aɣerbaz n umdan, yal asurif di tudert-is d tadyant, yal tadyant d tamsirt, yal tamsirt teɛa azwel. Amdan si zik yerwa amdegger d ddunit, yerwa tilufa, yal taluft teslemd-as amek ara yimmager tudertTimsirin n ddunit, d adlis anda ara d-naf  yal taneqqist deg-s tamsirt, yal tullist deg-s anamek, d imedyaten ara yemlen abrid i yal win ara yeɣren adlis-agi. Amyaru iɣezz s tektiwin-ines yeseqdec tamawalt iwatan di tira-s, yeɛreḍ ad d-yessenfali s yimru-s d uɣanib-ines, ayen akken yefren deg wul n yal d amdan, s tira-s yebɣa ad yefsi tiyersi ikarsen amdan d wuguren yettemlil di tudert-is n yal ass neɣ di tmetti deg-i yettidir. Qqaren : Abrid igezmen d win i iqerben, Ad d-naf  amyaru yella wayen d-yesmuḥyet si tutlayin nniḍen ar teqbaylit. Ayen d-yesmuḥyet yefka-as udem n tsekla taqbaylit, yerna-as tugna tettidir tmetti taqbaylit n yiḍelli akk d tinna n wass-a, akken yal win ara tt-yeɣren ad iḥulfu tella deg-s teqbaylit d wansayen-is.

 


Prix France et étranger TTC : 12 €

ISBN 978-2-35453-037-2


 

 
Partager cet article
Ce voleur qui... Imprimer Email

 

De son vivant, Saïd souhaitait publier un recueil de ses billets. La mort l’a empêché de concrétiser son souhait.

Il n’a pas été facile de faire un choix sur les quelques mille cinq cents billets et rubriques et autres écrits publiés dans Alger républicain sous la rubrique El Ghoul, dans Le Matin sous la rubrique Mesmar J’Ha, dans Ruptures, dans El Manchar et Baroud, dans Le Soir d’Algérie, des caricatures agrémentaient également certains de ses écrits.

Mais lui mieux que personne peut dire pourquoi il écrivait avec une telle constance. Laissons-le parler.

« Voici livré au public, ce premier recueil de billets. Ils ont paru dans Alger républicain sous la rubrique El Ghoul et dans Le Matin sous la rubrique Mesmar J’Ha.

 

 

Prix France et étranger TTC : 22 €

ISBN 978-2-35453-042-6


VENTE FRANCE
 
Partager cet article
Un Automne Kabyle Imprimer Email

Le Livre :

L'auteur retrace le voyage,  d'un couple de Beurs parisiens venus découvrir le pays des grands-parents, le temps d'un été indien. Ils découvrent les profonds bouleversements que connaît l'Algérie à travers l'affrontement entre les traditions ancestrales et la modernité venue d'Occident.

 

 

 

 

 

 

Prix France et étranger TTC : 22 €

ISBN 978-2-35453-035-28


 
Partager cet article
Lbachir Amellah Imprimer Email

 



La multiplication des trajectoires peut rendre explicites les modes de fonctionnement des mécanismes qui fondent une société et sa culture.la figure singulière de Lbachir Amellah dans la vallée de la Soummam mérite d’être connue car elle est porteuse d’une histoire et d’une mémoire, spécifiques certes, à la région mais surtout partie intégrante d’un monde amazighe aujourd’hui morcelé et peu étudié.

Comment rendre compte de la spécificité de Si Lbachir si nous n’essayons pas de sortir du cadre restreint de la vallée ? On peut dire qu’à la fois dedans et dehors, ce dernier avait une fonction de célébration : chanter les bienfaits des dieux et des hommes. Les plus grands poètes, ceux qui étaient visités par le souffle poétique, étaient en quelque sorte hors norme et, du coup, hors société. Il en est ainsi des plus importants de ce siècle. Poètes errants, derviches, saints, devins. Tous étaient jugés et jaugés par leur maîtrise du verbe, comme si l’art était un signe d’élection qui plaçait le poète en dehors du groupe et du monde. À la fois semblable  par bien des côtés ( la forme du poème et une tendance évidente à la transgression ), et différent  de Si Mohand, Lbachir Amellah est resté proche de la tradition poétique ancienne. Tel le raïs , il a poursuivi une trajectoire ( poétique et musicale ) à l’intérieur même de sa société, de son groupe à l'instar des poètes-chanteurs Chleuhs. Il n’a pas essayé de rompre avec son monde, ce qui montre un personnage parfaitement équilibré ayant établi une véritable synthèse entre les règles sociales ( marié ) et celles qu’exige la vie d’un artiste « ambulant » ( amedyaz ,au sens de la tradition ).

Que la transgression en réalité la célébration des amours interdites soient élevées à côté de l’amour des dieux et des saints, rien n'est aussi fondé en sens car pour le poète ce n'est pas une entorse à la règle. Canal de son groupe, il ne fait qu’exprimer les désirs profonds et les fantasmes des siens.

Ce cheminement couronné par un retour à la mystique populaire n’est en rien scandaleux : c’est la voie poursuivie par de nombreux poètes et de raïs amazighes de l’Atlas et du Sous. Donner à connaître cette pratique est un apport important à une culture qui reste encore à défricher. Emblèmes de la région, certains de ses poèmes resteront, parmi nous, des voix les poétique est un apport important à une culture qui reste encore à défricher. Emblèmes de la région, certains de ses poèmes resteront, parmi nous, des voix les plus éclarantes et les plus enrichissantes pour l'avenir de nos enfants.    Tassadit YACINE.

ISBN : 978 2 35453 038 9 - Prix TTC :20 €

.

 
Partager cet article
Retour à El Maïn Imprimer Email

A la fin du mois d’octobre 2011, cinquante quatre ans après sa démobilisation, le soldat de deuxième classe, Albert Naour est retourné à El Maïn, un village de Kabylie. Incorporé dans le régiment du 4éme dragon, il y avait effectué son service militaire obligatoire pendant la guerre d’Algérie.

Retour à El Maïn, écrit avec Marcel Gozzi et préfacé par Madame de Bollardière, retrace les principaux épisodes du retour d’Albert Naour. L’ancien soldat raconte l’accueil émouvant et sincère des habitants d’El Maïn et des villages qu’il a visités : Beni Ourtilane, Djahnit, Boutouab, Toufirt, Ouled Sidi Idir, Tamokra, lieux d’accrochages mémorables et de souvenirs poignants. Il dit ses découvertes, ses surprises et sa rencontre amicale avec d’anciens soldats de l’ALN. Il livre ses souvenirs à vifs et ses réflexions sur le monde, l’histoire, la guerre et les hommes.

Son témoignage humain et poignant est riche d’espoir de paix pour l’avenir des relations entre les hommes de bonne volonté et les peuples.

Les droits des auteurs seront intégralement reversés au profit des enfants d’El Maïn

ISBN 978-2-35453-032-7

Les auteurs :

Albert Naour

Né à Locunolé, puis adolescent à Tremeven dans le Finistère sud, Albert Naour, jeune paysan breton fut contraint de faire son « service militaire » en Algérie. Il avait 21 ans en 1956. Comme des milliers de jeunes, il est sorti traumatisé de cet épisode dramatique qui a duré pour lui 20 mois. Habitant à Clohars-Carnoët, il s’est tu pendant 48 années. Puis, dans un premier livre La jeunesse d’Albert, écrit avec Marcel Gozzi, en 2008, il a raconté avec sincérité son aventure algérienne. Et maintenant, avec Retour à El Maïn, il retrouve les lieux où il a vécu un rude passé, et apprécie l’accueil et l’amitié du peuple kabyle et le pardon des réciproque des offenses, au-delà des ressentis.  Albert  est  décédé  à Quimperlé le 30 Octobre 2020.

 

Prix  TTC 22 €

Expédition sans frais même  en Algérie.

 
Partager cet article
<< Début < Précédent 1 2 3 4 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 4
Creation site internet : Noviatis
© Netizis Web Solution