Editions Sefraber

Boutique
Un Automne Kabyle Imprimer Email

Le Livre :

L'auteur retrace le voyage,  d'un couple de Beurs parisiens venus découvrir le pays des grands-parents, le temps d'un été indien. Ils découvrent les profonds bouleversements que connaît l'Algérie à travers l'affrontement entre les traditions ancestrales et la modernité venue d'Occident.

 

 

 

 

 

L' Auteur :

Rachid  Oulebsir, né en 1953 à Tazmalt ( Algérie ), est diplômé des universités Paris-Nord et Paris-I-Panthéon Sorbonne ( 1978 ). Chercheur indépendant en Culture populaire, il vit en Kabylie dans la ferme familiale où il mène une vie de paysan accompli partageant son temps avec bonheur entre la culture et l’agriculture. Reporter de la presse écrite, Il a durant vingt ans, pris le pouls de l’Algérie profonde en pleine mutation. Ses reportages, consacrés aux pratiques du terroir en déshérence et aux savoir-faire en déclin, constituent des repères incontournables pour une lecture de l’Algérie d’aujourd’hui .

 

Prix France et étranger TTC : 22 €

ISBN 978-2-35453-035-28

Expédié  sans  frais  même en Algérie.
 
Partager cet article
Collection Afrique du Nord Imprimer Email

Le Père  Roger Duvollet a  été le dernier curé d'Hassi Messaoud  qu'il  quitte  sous la contrainte  en 1976  sous  Boumedienne. A  son retour en France  il  rédige  23  volumes sur  les  régiona  du  Nord de l' Afrique.

Décédé  en 2017,  Sefraber a  réussi à  se procurer  la plupart  de  ces  volumes.  Il  faut  nous  contacter par mail  pour en passer  commande :    Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

y compris frais postaux d'envoi

Prix TTC  y  compris  frais d'envoi 29 € 


 
Partager cet article
Lbachir Amellah Imprimer Email

 

 


La multiplication des trajectoires peut rendre explicites les modes de fonctionnement des mécanismes qui fondent une société et sa culture.la figure singulière de Lbachir Amellah dans la vallée de la Soummam mérite d’être connue car elle est porteuse d’une histoire et d’une mémoire, spécifiques certes, à la région mais surtout partie intégrante d’un monde amazighe aujourd’hui morcelé et peu étudié.

Comment rendre compte de la spécificité de Si Lbachir si nous n’essayons pas de sortir du cadre restreint de la vallée ? On peut dire qu’à la fois dedans et dehors, ce dernier avait une fonction de célébration : chanter les bienfaits des dieux et des hommes. Les plus grands poètes, ceux qui étaient visités par le souffle poétique, étaient en quelque sorte hors norme et, du coup, hors société. Il en est ainsi des plus importants de ce siècle. Poètes errants, derviches, saints, devins. Tous étaient jugés et jaugés par leur maîtrise du verbe, comme si l’art était un signe d’élection qui plaçait le poète en dehors du groupe et du monde. À la fois semblable  par bien des côtés ( la forme du poème et une tendance évidente à la transgression ), et différent  de Si Mohand, Lbachir Amellah est resté proche de la tradition poétique ancienne. Tel le raïs , il a poursuivi une trajectoire ( poétique et musicale ) à l’intérieur même de sa société, de son groupe à l'instar des poètes-chanteurs Chleuhs. Il n’a pas essayé de rompre avec son monde, ce qui montre un personnage parfaitement équilibré ayant établi une véritable synthèse entre les règles sociales ( marié ) et celles qu’exige la vie d’un artiste « ambulant » ( amedyaz ,au sens de la tradition ).

Que la transgression en réalité la célébration des amours interdites soient élevées à côté de l’amour des dieux et des saints, rien n'est aussi fondé en sens car pour le poète ce n'est pas une entorse à la règle. Canal de son groupe, il ne fait qu’exprimer les désirs profonds et les fantasmes des siens.

Ce cheminement couronné par un retour à la mystique populaire n’est en rien scandaleux : c’est la voie poursuivie par de nombreux poètes et de raïs amazighes de l’Atlas et du Sous. Donner à connaître cette pratique est un apport important à une culture qui reste encore à défricher. Emblèmes de la région, certains de ses poèmes resteront, parmi nous, des voix les poétique est un apport important à une culture qui reste encore à défricher. Emblèmes de la région, certains de ses poèmes resteront, parmi nous, des voix les plus éclarantes et les plus enrichissantes pour l'avenir de nos enfants.    Tassadit YACINE.

ISBN : 978 2 35453 038 9 - Prix TTC :20 €

Expédié  sans frais  même en Algérie.

 
Partager cet article
Retour à El Maïn Imprimer Email

A la fin du mois d’octobre 2011, cinquante quatre ans après sa démobilisation, le soldat de deuxième classe, Albert Naour est retourné à El Maïn, un village de Kabylie. Incorporé dans le régiment du 4éme dragon, il y avait effectué son service militaire obligatoire pendant la guerre d’Algérie.

Retour à El Maïn, écrit avec Marcel Gozzi et préfacé par Madame de Bollardière, retrace les principaux épisodes du retour d’Albert Naour. L’ancien soldat raconte l’accueil émouvant et sincère des habitants d’El Maïn et des villages qu’il a visités : Beni Ourtilane, Djahnit, Boutouab, Toufirt, Ouled Sidi Idir, Tamokra, lieux d’accrochages mémorables et de souvenirs poignants. Il dit ses découvertes, ses surprises et sa rencontre amicale avec d’anciens soldats de l’ALN. Il livre ses souvenirs à vifs et ses réflexions sur le monde, l’histoire, la guerre et les hommes.

Son témoignage humain et poignant est riche d’espoir de paix pour l’avenir des relations entre les hommes de bonne volonté et les peuples.

Les droits des auteurs seront intégralement reversés au profit des enfants d’El Maïn

ISBN 978-2-35453-032-7

Les auteurs :

Albert Naour

Né à Locunolé, puis adolescent à Tremeven dans le Finistère sud, Albert Naour, jeune paysan breton fut contraint de faire son « service militaire » en Algérie. Il avait 21 ans en 1956. Comme des milliers de jeunes, il est sorti traumatisé de cet épisode dramatique qui a duré pour lui 20 mois. Habitant à Clohars-Carnoët, il s’est tu pendant 48 années. Puis, dans un premier livre La jeunesse d’Albert, écrit avec Marcel Gozzi, en 2008, il a raconté avec sincérité son aventure algérienne. Et maintenant, avec Retour à El Maïn, il retrouve les lieux où il a vécu un rude passé, et apprécie l’accueil et l’amitié du peuple kabyle et le pardon des réciproque des offenses, au-delà des ressentis.

Marcel Gozzi

Né dans un petit village franc-comtois, ce fils d’émigré italien, ingénieur civil de la Métallurgie et de l’Industrie des Mines, a exercé des fonctions de direction dans plusieurs sociétés françaises et anglo-saxonnes. Maintenant à la retraite, il vit à Clohars-Carnoët, est devenu Breton par cœur et par choix et se consacre à l’écriture. Auteur d’une douzaine d’ouvrages, il assiste, en particulier, son voisin Albert Naour dans son travail de mémoire.

 

Prix  TTC 22 €

Expédition sans frais même  en Algérie.

 
Partager cet article
Taos ou l'extraordinaire destin d'une Juive kabyle Imprimer Email

Dans les dernières décennies du XIXe siècle, une jeune Juive   native de Ghardaïa,  et un jeune musulman mozabite  décidèrent de se marier envers et contre tous. Le couple eut une seule fille qui épousera  un  colporteur kabyle d'huile d'olives et de figues sèches.

Le marchand et sa femme s’établirent  non loin de Bejaia, dans la vallée de la Soummam. Au  début des années 50 du siècle dernier,  Leur fille, à 30 ans, se maria avec un Kabyle, ancien militaire de carrière, rentré d’Indochine.

Le couple eut un garçon, qui, plus tard, choisira le métier d’Imam. A la fin du XXe siècle, après la démission du Président de la République,  l’annulation du deuxième tour des élections législatives , et l’apparition du terrorisme ismaliste, l’Imam qui venait de perdre sa mère, n’ayant plus d’attache en Algérie, décida de s’exiler en France.

L’auteur vous entraîne dans les sillons d’une étonnante intrication judéo musulmane  sans précédent.

ISBN : 978-2-35453-034-1 - Prix  TTC  : 19 €

SELECTION  PRIX LITTERAIRE  LUCIEN  CAROUBI  2015  pour la Paix  et la Tolérance


 

L’ Auteur : Né en 1951 en Kabylie  maritime du Sahel, pétrochimiste de formation, il a, toutefois, une propension pour la littérature. Imprégné de la culture berbère, il tend, comme son  aîné Mouloud Feraoun,   à la faire connaître à travers le monde. Aujourd’hui, paisible retraité, c’est de ses montagnes kabyles qu’il observe les mutations  sociétales de son pays kabyle.

Livraison gratuite monde entie
même  en  Algérie.
 
Partager cet article
Qui est le roi de la Forêt ? Imprimer Email

Avec  son âme de poétesse, son imaginaire innovant et son écriture subtile, l'auteur : Anissa Mohammedi, nous propulse à travers  son conte dans une forêt de la kabylie, où se tisse la trame d'une tragédie animalière. Ce conte met en scène : un lion puissant et hautain, un chat docile et opportuniste et une  souris frêle  et rusée. Qui de ces trois créatures détient la meilleure position dans un territoire commun ?

Cette histoire livre en précepte, une conclusion d'autant plus efficace que séduisante, qu'elle  suscite l'étonnement et la réflexion. Cette symbolique animale permet d'extrapoler et de révéler l'individualité de l'homme , ainsi que ses ambitions et ses faiblesses. Une sorte  d'apologue qui illustre et résume précisément une conjecture réelle des  dominés face aux puissants et de la force à l'intelligence.

Née à Alger et originaire de kabylie, Anissa Mohammedi , poétesse d'expression bilingue ( français-kabyle ) est lauréate de nombreux prix de poésie. Après des études de biologie à l'université  de Tizi-Ouzou, elle enseigne le français au lycée avant de s'établir en France en 1999.Ellle a participé  à de nombreuses  manifestations littéraires et culturelles en France et à l'étranger et collaboré à différentes revues littéraires. Elle anime également des ateliers d'écriture et de lecture dans divers espaces pédagogiques.

Elle  a publié plusieurs recueils  depuis 1996  et plusieurs coéditions  au Québec.

Prix TTC  en  France : 13 €

 
Partager cet article
Les Iflisen n Melli et la fondation de camp du maréchal - Imprimer Email

Avec beaucoup de modestie, Youcef MAZARI propose un important travail de recherches historiques retraçant la vie de TADMAIT et de sa région depuis l'antiquité, puis pendant les périodes arabe ,turque, française, ainsi que la fondation du Camp du Maréchal.Sa grande soif de connaître et de faire connaître l'histoire de sa région a guidé l'auteur  dans le "labyrinthe de l'histoire" ,les Iflisen N’melli sont situés à la plus grande proximité d’Alger. Ils se sont ainsi trouvés postés en situation exposée de«gardiens des portes de la Kabylie » Dans cette partie la plus occidentale de la Kabylie, ils habitent les hauteurs d’un premier ensemble de moyenne montagne qui, entre les vallées du fleuve Isser, à l’Ouest, et de la rivière Bougdoura, affluente du Sebaou, à l’Est, domine les basses plaines et collines entre les fleuves Sebaou et Isser, où passent à la fois deux routes qui les contournent : au Nord celle d’Alger à Tizi-Ouzou, gardée par les bordjs  turcs de Menayel et de Sebaou, et, à leur flanc est celle autrefois suivie par les Turcs d’Alger à Constantine par leur bordj de Boghni. 

Prix TTC France : 19 €

Frais d'envoi Gratuits

 
Partager cet article
Le Bonheur de l'Epouvantail Imprimer Email

La pluie  tiède, le vent doux, la magie de l’épouvantail qui se  confie  à la fée, une approche de la solitude très bien mise en valeur pour le public  concerné, font de  ce livre de contes,  un ouvrage remarquable —Avec des  dessins de l’auteur  et une adaptation  en Français - Tamazight et Arabe , nous entrons dans une thématique nouvelle,  toujours fortement ancrée dans la  symbolique berbère. —A l’ère de l’industrialisation de l’Algérie, l’auteur nous raconte avec talent, l’histoire de l’épouvantail: cette forme étrange, censée faire peur aux oiseaux afin de protéger les récoltes,  n’est pas sans inquiéter les enfants  villes .—Retrouvailles annuelles des enfants des villes et des campagnes, dans ces espaces de  kabylie où les  cousins  aiment se retrouver  chaque  année à l’époque des vacances.

Tamazight-Arabe-Français un livre de  contes  écrit dans les trois  langues . Illustrations  Mohand Akli Guettaf.

Prix TTC France : 9,00  €  

Frais  d'envoi gratuits.

 
Partager cet article
Pikilini Imprimer Email

A l'image de la Tunisie d'aujourd'hui, l'écriture de l'auteur est décomplexée et enjouée: elle enfièvre et ne laisse personne indifférent.Déroutant, poignant, incandescent, parfois hilarant et, surtout, très libre. Léger, gouailleur, profond, le premier roman de Zoubeir Bornaz envoie valser tous les clichés et, sans moralisme aucun, pointe du doigt les paradoxes de la société tunisienne, abordant des sujets sur l'enfance et l'adolescence tels que les séances au Hamam des femmes,la circoncision, les premières rencontres féminines, les travestis, ou les homosexuels, mais aussi les femmes trompées et les mères qui ferment leur gueule, sans jamais sombrer ni dans le folklorisme, ni dans le misérabilisme.

Prix  TTC  France : 16,50 €

 


 
Partager cet article
Muhand et Fadma une Histoire d'Amour Imprimer Email

Muhend et Fadma une histoire d'amour

 

On a  beaucoup écrit sur Cheikh El  HASNAOUI, ce chanteur mythique kabyle des années 1940/1970, dont l'exil a ajouté quantité de mystères  et suscité tant de commentaires.
Mais jamais un travail  aussi scientifique sur les profondeurs de l'âme d'El Hasnaoui  n'avait été entrepris

Prix : 19,50€ TTC

Lire la suite...
 
Partager cet article
Ameghness Imprimer Email

 



50 ans après l'indépendance de l'Algérie, force est de constater qu'après 4 générations, tous les systèmes d'intégration socio politique mis en place sur les 2 rives de la méditerranée ont  échoué.

Prix : 19,50 €  TTC

Lire la suite...
 
Partager cet article
Dégage Dégage Dégage - Ils ont dit Dégage Imprimer Email

Revient sur les 150 jours de la révolution tunisienne en 2011 : les origines de la révolte, les conditions de vie des populations, le pouvoir et les médias sous Ben Ali, la torture, le rôle de la police et la fuite du dictateur en Arabie Saoudite.

Prix : 19,50 €  TTC

Lire la suite...
 
Partager cet article
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 3
Creation site internet : Noviatis
© Netizis Web Solution