Tumast.Tazrigt.Amazigh

METEO DE VELLE LE CHATEL

Qui est en ligne ?

Nous avons 9 invités en ligne

Sorties 1er Semestre 2020

 

Les Couleurs du Destin

Tussnakt - Mathématiques en Tamazight

 

 

Tislit n wanzar - Tamazight Latin -

 

Les Couleurs du Destin Imprimer Email

Nous sommes à Zouggara en  Kabylie, pendant la décennie  noire,  Saïda, l’enfant rieuse, insouciante et brillante universitaire, y vit avec sa famille dont son frère aîné, alias Abu Moussaab.

Etant à la tête d’une katiba de dix-huit hommes, ce dernier est l’émir de la région.

Quelle  famille  kabyle  n’a  pas connu  une  situation  semblable  dans les années 1990 ?

Au décès de sa maman l’ayant toujours protégée de l’influence de son  frère, Saïda est  contrainte par celui-ci d’arrêter ses études.

Déchirée  par  des  circonstances sociales, culturelles et religieuses, elle est obligée de vivre des situations qu’elle  n’a pas  choisies.

L’horreur de la nuit de noce et ses séquelles psychologiques, un sujet tabou et d’actualité. Le patriarcat et le matriarcat. Les mutations sociétales. L’influence de la société sur l’être humain. La dépendance. Les lumières obscurcies et les rêves renouvelés…

Il y a dans ce livre beaucoup de résignation, de douleurs et de couleurs, à l’image de ce mariage forcé quand son frère décida de la marier à l’émir  régional.

Emportée par les couleurs de son destin, elle bascule d’une  histoire dramatique  vers une autre, jusqu’à atterrir clandestinement à Paris...

 

1er  livre  édité  par la nouvelle  maison d'édition TUMAST.TAZRIGT.AMAZIGH

Couverture : Mohand Guettaf.

Photographie de Couverture : HAMMACHE Sadek

Il sera commercialisé à partir  de Yennayer, le 18 janvier à l'ACB54- NANCY

 
Partager cet article
TUSSNAKT - Mathématiques en Tamazight Imprimer Email

Notre  prochaine sortie  : Février 2020

Avant même que tamazight n’ait eu une quelconque reconnaissance, farid s’est initié à la linguistique et à la langue amazighs. parallèlement à son travail d’enseignant, pourtant très prenant, il n’a cessé de rechercher les traces du pays réel “Tamazgha” , mis aux oubliettes de l’histoire. Un pays dont on peut, à juste titre, s’enorgueillir quand on sait l’importance de l’apport du monde dit berbère à la culture et au savoir universel.

Si l’outil linguistique permet de faire évoluer tamazight, il reste qu’il faut beaucoup de travail scientifique, beaucoup de temps et beaucoup d’argent pour faire évoluer une langue qui a toujours souffert d’ostracisme.

C’est en ce sens que le travail accompli par farid RABIA mérite du respect. Le sujet qu’il a abordé, naturellement de par sa profession,pose la problématique de la terminologie et de l’évolution de la langue qui doit épouser les réalités du moment.

La numérisation est un élément important dont on ne peut pas faire l’économie. Nos frères Marocains y ont réfléchi mais il était aussi utile qu’il y ait une voix Algérienne. Farid Rabia a ce mérite d’avoir comblé une lacune. Il est évident que la concertation sortira la solution car en aucuncas Marocains et Algériens ne doivent diverger.

Un travail passionnant pour un passionné qui n’a pas arrêté d’écrire depuis des années sur des questions qui touchent à l’avancée de la langue amazigh. Un travail continu qui lui a valu plusieurs prix honorifiques .


 
Partager cet article
Creation site internet : Noviatis
© Netizis Web Solution