Editions Sefraber

Auteurs
Fawzi At Yexlef, Imprimer Email

Résultat  d’une année  de travail scolaire de  9 élèves  de  4ème année du CEM    de Toudja  en  Kabylie ( Algérie ).

: Idir Amira, Baɛir Katiya, Medduri Ḥnifa, Mahdi Muniya , Ɛebbasi  Fatima, Ɛacuri Suraya, Ḥatmi Siham, Ukacbi Marina Sandra, Rezqi Saɛdi

sous la  direction de Fawzi At Yexlef,

A partir  d’une idée qui   paraissait  impossible à réaliser, nous avons réussi à construire  9 nouvelles dans l’esprit des contes  kabyles ;

Ainsi, pour rédiger  son texte,chaque  auteur a pu   utiliser  les acquits  reçus  lors  de l’enseignement de tamazight..

 
Partager cet article
Hocine Belhocine Imprimer Email

Hocine BelhocineHocine BELHOCINE est né le 28 Juin 1949 à BOUKHALFA à 5km de TIZI-OUZOU.Enfant, il effectue ses études primaires dans le système français de l'époque. Après l'indépendance de l'Algérie,il est étudiant et rentre à l'EN d'Instituteur de TIZI , ce qui lui a permis d'effectuer 33 années au service del'enseignement en Algérie . dont 4 en France dans le cadre d'un accord culturel.

Lire la suite...
 
Partager cet article
Iris Imprimer Email

IrisDe son vrai nom Mohand-Lyazid CHIBOUT, natif d’Aït-Soula, son village natal à Chemini dans le département de Béjaïa en Kabylie (Algérie), il a poursuivi des études universitaires à Alger dont les mathématiques, le journalisme et la littérature française. Contraint de quitter son pays pour venir s’établir en France dans l’espoir de publier ses textes peints d’un lyrisme sans frein, il s’est installé à Paris, là où il a parfait des études de Master de Lettres Modernes à la Sorbonne Nouvelle tout en persévérant dans son écriture avec : " Amoureux-nés " aux éditions Edilivre et " La Finitude " en préparation.

 

 
Partager cet article
Jean-Claude Ortiger Imprimer Email

 

Né en 1941, d’origine Jurassienne, il a vécu sa plus tendre enfance dans une petite bourgade de Haute-Saône où ses parents viennent s’installer,entouré de son jeune frère et de sa jeune soeur. Libéré des obligations militaires, il embrasse la Fonction Publique qui le conduit à exercer dans la capitale. Il s’y installe avec sa jeune épouse, de leur union naîtra leur fils Christophe en 1971. En 1989 il retrouve sa Franche-Comté natale à la suite d’une affectation après 24 années de  vie parisienne. Depuis, bien installé à la retraite, avide d’aventures en solitaire, foulant les chemins en communion avec la nature, il se charge de son sac à dos, son bâton.de pélerin à la main.

 
Partager cet article
Jibril Daho Imprimer Email

Né en 1951 en Kabylie  maritime du Sahel, pétrochimiste de formation, il a, toutefois, une propension pour la littérature. Imprégné de la culture berbère, il tend, comme son  aîné Mouloud Feraoun,   à la faire connaître à travers le monde. Aujourd’hui, paisible retraité, c’est de ses montagnes kabyles qu’il observe les mutations  sociétales de son pays kabyle.

 
Partager cet article
Jorus Mabiala Imprimer Email

MABIALA est né au Congo Brazzaville en 1976. Il vit et travaille en France depuis 3 ans.
Danseur et comédien de formation, Jorus a choisi dès 1997 de se lancer dans le conte.’A la recherche d’un spectacle plus vivant’ que ce qu’il avait l’habitude de voir  Ce .conteur congolais à l'humour ravageur, emprunte quelques histoires de la vie quotidienne des sites du Congo-Brazzaville et s'inspire des contes traditionnels, pour nous transporter dans la forêt ou les villages. Ces contes souvent partagés avec talent succès et enthousiasme sur les scènes de plusieurs festivals de contes et de théâtre, entre l'Afrique et l'Europe, sont à présent offerts à tous les lecteurs.

 
Partager cet article
Kamel Sabi Imprimer Email

Kamel SabiKamel  SABI  est  né en 1973 à Attouche, Willaya ( Préfecture) de Tizi-Ouzou  ( Algérie ) Dès  son plus  jeune  âge il s’intéresse à  tout ce  qui est artistique et culturel et plus  particulièrement à la poésie.

Lire la suite...
 
Partager cet article
Marcel Gozzi Imprimer Email

Né dans un petit village franc-comtois, Marcel Gozzi , fils d’émigré italien, ingénieur civil de la Métallurgie et de l’Industrie des Mines, a exercé des fonctions de direction dans plusieurs sociétés françaises et anglo-saxonnes. Maintenant à la retraite, il vit à Clohars-Carnoët,.est devenu Breton par coeur et par choix et se consacre à l’écriture. Auteur d’une douzaine d’ouvrages, il assiste, en particulier,son voisin Albert Naour dans son travail de mémoire.

Le livre  Retour à El Maïn  est coédité  avec Albert Naour.

 
Partager cet article
Mohamed Amami Imprimer Email

Né le 14 Juillet 1962, à Menzel Bouzaienne, Tunisie , Mohamed Amami s’est lancé très tôt dans la lutte révolutionnaire ascendante dans son pays  durant les années 1970-1980 , ce qui lui à coûté 6 mois de prison à l’âge de 17 ans . Renvoyé de son travail, entre 1985 et 1989, alors qu’il était instituteur et très actif au sein de son syndicat affilié à  l’UGTT.  Membre fondateur et dirigeant de l’Organisation Communiste Révolutionnaire (OCR ) à tendance trotskyste, il à connu toutes formes de répression et de harcèlement policière sous le régime de Ben Ali. Convaincu que sa propre organisation et les organisations de là dite gauche radicale en général sont en délitement irréversible, il s’exila en France en 2006. Licence d' histoire, deux diplômes en informatique, une formation et une expérience en travail social ne lui suffisent pas pour trouver un travail stable. Saisonnier en agriculture, manœuvre en bâtiment,  magasinier, puis auto-entrepreneur en maintenance informatique, il à vécu toutes sortes de précarité. Actuellement formateur en informatique auprès d’une association, il reprend de nouveau ses études universitaires, cette fois en Arts et Littératures étrangères. Tout le long de son parcours militant, l’auteur  a écrit ou traduit plusieurs articles, un livre en langue arabe sous impression, (….) et un livre traduit du français vers l’arabe (diffusé en petite quantité par la voie militante, puis saisi par le contrôle policier en 2004)(Tableau noir, résister à la privatisation de l’enseignement, de Gérard De Selys et Nico Hirtt   ….)En France l’auteur ne cesse d’animer beaucoup de conférences, d’interventions, de débats, de manifestations de solidaires sur là situation dans là région arabe et en Tunisie dans différentes villes..

 
Partager cet article
Mhamed Hassani Imprimer Email

Mhamed Hassani est né à Aokas en Kabylie maritime sur le littoral-est de Bgayet, ( Bougie ) en Algérie. Poète et dramaturge, il a commencé à écrire dans les années soixante dix. Il a écrit et monté sa première pièce de théâtre en 1978 et diffusé son premier recueil de poésie berbère « Ili » en 1981. En 1989 il édite sa plaquette de poésie « ARU ! » et en 2011 il réédité « Ili ! »  Alors qu’un de ses textes dramatiques « la maison de Tiche », primé à plusieurs concours d’écriture, a été produit par le théâtre public de sa ville de résidence ( Bgayet- Bejaia ), la même année.

 
Partager cet article
Mohand Akli Guettaf Imprimer Email

Akli GUETTAF est un de ces jeunes kabyles  du dedans,  originaire de Bouzeguenne.  Agé  de 26 ans, il a choisi de vivre dans sa kabylie sans se morfondre et sans tristesse. Dès le lycée, Mohand est fasciné par les caricatures  de Dilem. Passionné, on le rencontre dans tous les espaces culturels  kabyles,  que  ce soit dans la poésie  ou dans la musique, dans l'animation des  fêtes  locales ou  à radio  Soummam,  Mohand Akli  vit  avec,  par,  et dans  la  culture berbère. Son premier livre de  contes kabyles qui sera édité  chez Sefraber  dans la collection Timsefraber,  magnifiquement illustré par l'auteur, est à son image, un hymne à la joie de vivre, faisant découvrir  à  son cousin de la ville, l'inoubliable kabylie  du dedans, reflet de l'authenticité  et de l'espoir.

 
Partager cet article
Moussa Djafer Imprimer Email

Né en Kabylie (Cheurfa-Tigzirt), Moussa Djafer vit au Québec. Il est membre actif de l’école d’enseignement de tamazight INAS de Montréal, il a participé à de nombreuses manifestations littéraires et culturelles au Canada et a publié ses poèmes dans les revues «The Amazigh Voice» et «Aɣmis n uɣarbaz Inas».Dans son premier recueil de poèmes, Moussa Djafer donne sa vision sur plusieurs sujets qui touchent l’être humain: L’amour, l’immigration, la liberté, la vie…  Ceux qui liront ses poèmes trouveront du nouveau, dans la beauté du poème et des idées. Tant qu’il y aura  des poètes, la langue kabyle s’épanouira !

 
Partager cet article
<< Début < Précédent 1 2 3 Suivant > Fin >>

Page 2 sur 3
Creation site internet : Noviatis
© Netizis Web Solution