Editions Sefraber

Mohamed Amami Imprimer Email

Né le 14 Juillet 1962, à Menzel Bouzaienne, Tunisie , Mohamed Amami s’est lancé très tôt dans la lutte révolutionnaire ascendante dans son pays  durant les années 1970-1980 , ce qui lui à coûté 6 mois de prison à l’âge de 17 ans . Renvoyé de son travail, entre 1985 et 1989, alors qu’il était instituteur et très actif au sein de son syndicat affilié à  l’UGTT.  Membre fondateur et dirigeant de l’Organisation Communiste Révolutionnaire (OCR ) à tendance trotskyste, il à connu toutes formes de répression et de harcèlement policière sous le régime de Ben Ali. Convaincu que sa propre organisation et les organisations de là dite gauche radicale en général sont en délitement irréversible, il s’exila en France en 2006. Licence d' histoire, deux diplômes en informatique, une formation et une expérience en travail social ne lui suffisent pas pour trouver un travail stable. Saisonnier en agriculture, manœuvre en bâtiment,  magasinier, puis auto-entrepreneur en maintenance informatique, il à vécu toutes sortes de précarité. Actuellement formateur en informatique auprès d’une association, il reprend de nouveau ses études universitaires, cette fois en Arts et Littératures étrangères. Tout le long de son parcours militant, l’auteur  a écrit ou traduit plusieurs articles, un livre en langue arabe sous impression, (….) et un livre traduit du français vers l’arabe (diffusé en petite quantité par la voie militante, puis saisi par le contrôle policier en 2004)(Tableau noir, résister à la privatisation de l’enseignement, de Gérard De Selys et Nico Hirtt   ….)En France l’auteur ne cesse d’animer beaucoup de conférences, d’interventions, de débats, de manifestations de solidaires sur là situation dans là région arabe et en Tunisie dans différentes villes..

 
Partager cet article
Creation site internet : Noviatis
© Netizis Web Solution